La cellulite, problème typiquement esthétique et souvent évoqué dans la presse féminine, elle est souvent décrite comme l’ennemi numéro 1 à abattre avant l’été. Si, comme 90% des femmes, vous êtes dans le même cas, découvrez ci-dessous toutes nos astuces pour éliminer votre peau d’orange et exposer une peau lisse sur les plages !

Introduction : connais ton ennemi

Avant de commencer à traiter, l’important est de savoir d’où vient la cellulite et quelles sont ses caractéristiques afin de mieux appréhender le phénomène dans sa globalité.

Origines et utilité de la cellulite

La cellulite est un amas de cellules graisseuses qui, par leur action de compression sur les vaisseaux, empêchent la lymphe et le sang de circuler librement. La lymphe étant responsable de l’évacuation des toxines du corps, vers les organes capables de les traiter. On observe donc une accumulation de toxines à certains endroits stratégiques (Jambes, fesses, ventre, hanches…). La peau perd de son élasticité et la fameuse peau d’orange s’installe.

La tendance à voir s’installer la cellulite est à la fois génétique, hormonale, vasculaire et liée à un mode de vie sédentaire. Mais est également liée au fait de donner la vie, la femme ayant naturellement tendance à stocker les graisses à partir de la puberté dans le but de faire des réserves pour une grossesse future. Ainsi, la cellulite est une sorte de “garde-manger” en cas de famine.

Les différents types de surplus de graisse

La cellulite aqueuse : la plus commune des trois. Elle est issue de la rétention d’eau induite par une mauvaise circulation sanguine et/ou lymphatique aggravée par un manque d’exercice. Elle est généralement visible sur les cuisses, les mollets, les bras et autour des chevilles.

La cellulite adipeuse : souvent liée à un surpoids doublé d’un manque d’exercice, elle est molle et totalement indolore au toucher et se situe généralement sur la zone ventrale et au niveau des hanches. Elle est visible en pinçant la peau avec les doigts.

La cellulite fibreuse : la plus difficile à déloger. C’est une cellulite ancienne, et donc incrustée beaucoup plus profondément que les deux autres. Elle se caractérise par sa dureté très importante, elle est d’ailleurs douloureuse au toucher. Tout comme la cellulite adipeuse, elle est liée à un excès de poids et à un manque d’exercice. On la retrouve principalement sur les mollets, cuisses, et fesses.

Ces trois types de cellulite peuvent également être combinés ensembles, ce qui est le cas pour la plupart des femmes (cellulite adipeuse + aqueuse), c’est la cellulite mixte.

Solution 1 : on bouge

Vous l’aurez bien compris, pour déloger la cellulite, l’important est de faire du sport et de l’exercice afin de déloger les cellules graisseuses de leur emplacement. Petite liste des sports les plus adaptés :

La marche : en toute simplicité, la marche à pied facilite le retour veineux et permet d’améliorer la circulation sanguine tout en faisant un peu d’exercice. Praticable par presque tout le monde, c’est une bonne habitude à rajouter dans nos habitudes.

Le running : évolution de la marche, il est également plus efficace grâce au mouvement sauté, c’est également un excellent sport pour le cœur et participe à la bonne circulation lymphatique tout en brulant les graisses.

La corde à sauter : sport anti-cellulite par excellence, il facilite l’afflux de sang et de lymphe par l’effet de massage des veines profondes tout en stimulant la pompe valvulo-musculaire des mollets, véritable deuxième cœur de notre système sanguin. C’est également un sport conseillé dans le but de prévenir les varices et autres problèmes veineux.

L’aquabiking : plus efficace que le vélo, l’aquabiking se sert de la résistance de l’eau pour affiner la silhouette tout en stimulant les zones à problèmes grâce à de puissants jets (pour les séances individuelles en bacs spéciaux). Le courant entraîné par le pédalage masse et déloge la cellulite doucement, mais fermement.

La natation avec des palmes : nager avec des palmes n’est pas juste un excellent moyen de s’affiner, perdre du poids et obtenir un ventre plat. C’est également un des moyens les plus efficaces pour éliminer la cellulite et affiner sa silhouette. Tout comme l’aquabiking, la nage avec des palmes améliore la circulation sanguine et stimule les muscles et les veines par effet de massage.

Solution 2 : on masse

Le palper-rouler : technique ultra-connue et mainte fois éprouvée, le palper-rouler reste LE massage phare pour déloger la cellulite efficacement. Que ce soit chez un professionnel ou à domicile, le palper rouler, si effectué correctement et quotidiennement, entraîne des résultats très rapidement par son action “décollante” sur les capitons.

Le drainage lymphatique : technique permettant de faciliter l’élimination des toxines en stimulant les canaux lymphatiques. Moins douloureux que le palper rouler, le massage s’effectue en surface à l’aide d’une brosse adaptée ou bien de ses mains.

La cellucup : petit objet en silicone, il permet de reproduire le mécanisme du palper-rouler plus simplement qu’avec les mains en utilisant l’effet ventouse. Le principe est simple, vous pincez, vous posez, vous aspirez et vous promenez le cellucup sur la zone à traiter préalablement enduite d’huile.

Vous pouvez trouver des lots de ventouse anti-cellulite amincissante sur ce site vendu à 5,80€

Attention pour les personnes souffrant de problèmes veineux ! le cellucup peut entraîner l’apparition de bleus et faire éclater les capillaires, petits vaisseaux sanguins à fleur de peau. Si vous constatez l’apparition en grand nombre de ces symptômes, arrêtez immédiatement de l’utiliser.

Le cellu-M6 : tout comme la cellucup, le cellu-m6 se sert du même mouvement que le palper-rouler par l’utilisation de deux rouleaux tournant en sens inverse l’un de l’autre dans le but de mieux attraper la peau et d’effectuer un pincement sans douleur. À effectuer chez un professionnel.

Vous pouvez trouver un masseur anticellulite professionnel sur ce site à 42,00€

Solution 3 : on crème

Le macérât huileux de pâquerettes (bellis) : pour le massage, il est conseillé d’utiliser une huile afin de faciliter les gestes et de ne pas abîmer la peau ou créer des irritations à cause du frottement. Le macérât huileux de Bellis est très facile à réaliser et de nombreuses recettes sont disponibles sur internet. Vous pouvez également l’acheter déjà prête pour plus de confort comme ici par exemple à 15,25€

Ce macérât est très raffermissant et est souvent conseillé aux femmes venant d’accoucher pour aider à retendre les tissus, il sera donc un allié de choix pour lisser votre peau en complément des massages visant à décoller les capitons.

Les huiles essentielles : Pour plus d’efficacité, vous pouvez rajouter dans votre préparation, des huiles essentielles qui sont des principes actifs puissants (à manier avec précautions et en respectant les dosages prescrits).

Exemple d’huiles essentielles anti-cellulite :

Attention ! Ces huiles essentielles sont photosensibilisantes, elles sensibilisent donc la peau au soleil et nécessitent donc une protection solaire après usage, y compris plusieurs jours après leur application.

Le marc de café, la caféine : La caféine est reconnu depuis longtemps comme étant l’un des actifs anti-cellulite les plus efficaces, son action drainante en fait un indispensable dans les recettes de soins anti-capitons. En pharmacie et parapharmacie, percutafeine est une crème contenant un fort dosage en caféine.

Notre astuce : mélangez du marc de café à votre huile et vous obtiendrez un gommage corporel raffermissant, anti-cellulite et nourrissant à utiliser sous la douche ! N’ayez pas peur pour vos canalisations, le marc de café est connu pour être un excellent déboucheur naturel

Solution 4 : on draine en interne

Pour favoriser l’élimination des graisses délogées, il est conseillé d’utiliser des compléments alimentaires issus de plantes afin de drainer l’organisme. La base étant, bien évidemment, de boire au minimum 1,5l à 2l d’eau par jour, ce qui reste la meilleure manière d’éliminer connue à ce jour.

La sève et jus de bouleau : purificateur naturel, il contient des propriétés diurétiques et dépuratives très fortes, tout en apportant au corps de nombreux minéraux. Il est recommandé de faire une cure de bouleau après l’hiver afin de donner un coup de pouce au corps pour attaquer la belle saison, mais vous pouvez en faire toute l’année afin d’éliminer les toxines issues du décollement de la cellulite.
Vous pouvez trouver de la sève de bouleau bio prête à l’emploi sur ce site vendue à 35€

Le thé vert : riche en tannins, il empêche les mauvaises graisses de se fixer et participe donc à l’élimination des capitons, mais contient tout comme le bouleau des propriétés diurétiques et régule l’apport en glucose.
Vous pouvez trouver du thé vert nature Sencha bio sur ce site vendu à 10,90€

Les tisanes : Il existe de nombreuses tisanes dépuratives et diurétiques dans le commerce, n’hésitez pas à remplacer les sodas et autres boissons sucrées par ces infusions (de préférence bios).

Solution 5 : on adapte son alimentation

Privilégiez une alimentation pauvre en matières grasses et riche en fruits et légumes, sources d’antioxydants afin de maintenir une alimentation équilibrée. N’hésitez pas à consommer des aliments “complets”, tels que le pain, la farine… Et ajouter une part de légumineuses, riches en minéraux, tels que les lentilles, le quinoa, le boulgour…

Faites la part belle aux légumes tels que l’asperge, les pousses de soja, le concombre, le choux… Et aux fruits : orange, pamplemousse, fruits rouges, pastèque, tomates, citron..

En épices et assaisonnement, ne soyez pas en reste, le curcuma, le poivre de Cayenne, l’ail, le vinaigre de cidre sont excellents pour lutter contre la peau d’orange !

Conclusion

La cellulite étant programmée génétiquement, il est très difficile de s’en débarrasser, et ce n’est jamais définitif, pour conserver la peau lisse, les efforts se doivent d’être quotidiens et permanents. Ne vous attendez pas à ce qu’elle disparaisse à jamais, ce sont des efforts à vie qu’il faut fournir.